29 juillet 2020

Faire circuler de l’eau glycolée sur des plages de température -40° à +125°C.

Nos clients historiques connaissent et reconnaissent notre capacité, au-delà de notre large gamme de produits, à trouver et fournir des solutions. C’est dans ce cadre que nous avons été contactés par un des leaders de l’équipement automobile. Notre client cherchait à répondre à de nouvelles normes imposées par les constructeurs pour des tests sur des pièces spécifiques (informations confidentielles).

Le dit-test consiste à faire circuler de l’eau glycolée sur une plage de température de -40° à +125°C avec un mélange eau/glycol à 70%. Jusque-là les normes imposaient une plage de température de -30° à +80°C et un mélange à 60%.

Les normes ont évolué pour répondre aux nouvelles contraintes imposées par les technologies électriques et l’énergie dissipée par les convertisseurs qui soumet le fluide à des températures largement supérieures à 80°C.

Problématique : là où le mélange à 60% conservait ses propriétés liquides à +85°C et ne gelait pas à -30°, il s’évapore désormais à +125°C et ne se déplace plus assez vite à -40°C avec 70% de glycol. Comment, avec ce nouveau mélange, faire circuler le fluide tout en maîtrisant l’ensemble des paramètres, débit, pression et température ?

Nous nous sommes rendus sur place pour comprendre au mieux l’application et intégrer l’ensemble des contraintes :

  • La concentration de glycol associée au domaine de température
  • La régulation du débit de circulation du fluide (entre 0,5 et 10L / minute).

Le constat est simple : avec cette concentration de glycol il n’existe pas d’équipement capable de monter le fluide en température. Au-dessus de 105°C le liquide entre en ébullition et aboutit à l’équation insoluble suivante :

  • Soit le circuit n’est pas étanche et il permet de répondre à la montée en pression due à l’évaporation du liquide.
  • Soit le circuit est étanche mais la pression si forte qu’un risque d’explosion survient.

Les 2 cas de figure étant inacceptables, nous avons pris du recul sur le projet et nous sommes arrivés à la conclusion qu’il fallait mettre en place un double circuit. D’un côté un circuit sur lequel on peut monter ou baisser en température un fluide sans être contraint par les propriétés du mélange eau/glycol (un cryostat) et de l’autre un circuit fermé avec l’eau glycolée à 70% qui circulera à travers la pièce à tester.

Schématiquement, voilà notre solution :

La projection 3D

Cette conception validée par notre client, nous avons réalisé une vue 3D de l’ensemble en optimisant au mieux les espaces pour réduire l’encombrement.

La solution finale

La projection 3D a permis à notre client de se projeter et de valider notre proposition par rapport à son application. Nous avons remporté le marché et, quelques semaines plus tard, voici ce que nous avons pu livrer et qui répond parfaitement aux besoins de notre client :

Labo and Co c’est exactement ça : une équipe de passionnés mettant leur expertise à votre service. Nous ne vendons pas des produits, nous vendons des solutions ! Vous êtes ralenti dans vos recherches car vous ne voyez pas la solution technique pour répondre à vos exigences ? Appelez-nous !